12 avril 2009

Textes de groupe à partir de mots à trois lettres

Textes de groupe à partir de mots à trois lettres

Du pus, du suc et de l’amour ….

Puisse le pus devenir sec dans mon âme !

Je serai asséché, vide de tous.

Je ne pourrai pas boire suffisamment pour étancher ma soif de savoir.

Mais aurai-je le temps pour y parvenir ?

L’éternité m’aiderait énormément, mais comment savoir si je l’aurai ?

Dans le doute, j’en conviens.

A chaque jour suffit sa peine, et cultivons le plaisir.

Boire, goûter, savourer, apprendre, comprendre et jouir encore !

De pus, de suc ou d’amour !

Noëlle, Marie-Pierre, Patrick et Jean-Claude

La fête

On ajoute de l’eau dans son jus pour faire le cocktail que nous allons déguster ensemble à l’occasion de notre réunion d’accueil qui se déroulera à partir de 19h dans la salle de restauration.

N’oubliez pas de vous habiller pour l’occasion car la fête n’en sera que plus belle.

Et, pensez à la musique car elle réjouit le cœur des plus sensibles et exulte le corps des plus rétifs.

J’ai pensé au zouk qui donnera un peu de chaleur à tous. Vous aimerez connaître et découvrir un peu cette ambiance des Antilles qui donne la joie de vivre.

Noëlle, Marie-Pierre, Patrick et Jean-Claude

Existence

Ouf ! J’ai retrouvé mon sac à main. Je croyais l’avoir oublié près de la cage aux lions lors de notre sortie au zoo.

Il contenait des effets personnels dont je n’aurais jamais pu me passer : brosse à dents, dentifrice, …..

J’ai retrouvé mon sac à mains dans la boite à gants, je crois avoir perdu la tête, je me pose des questions, beaucoup de choses me tourmentent…. Où je suis ? Qu’est-ce que je fais ? Où je vais ? ….

Hamid, Maryline, Jérôme et Fabienne

L’Amour

Je passe un bon moment avec lui dans le Sud…. Oh, quelle merveille, c’est formidable …..

Quelle belle plage merveilleuse et la vie est formidable …..

Je suis bien avec lui, lui que j’ai choisi, lui qui m’apporte du réconfort. Sans lui, je ne suis rien. Plus tard, j’aimerais découvrir le Nord, avec elle, elle qui me guide, elle avec qui je partage tout .

L’amour, c’est faire découvrir à l’autre.

Hamid, Maryline, Jérôme et Fabienne

La mer de l’intérieur

La mer que j’ai vue à travers ma vie.

Je suis allée dans la mer me baigner, j’ai vu des bateaux.

Les enfants faisaient des châteaux de sable.

Il fait chaud, très chaud ….

Je n’ai qu’une envie : me baigner encore, nager avec les dauphins, plonger, aller à la rencontre de tous ces poissons de toutes les couleurs !! Quel bonheur …

Hamid, Maryline, Jérôme et Fabienne

La vie de la ville à Pau

Je vais à Pau, j’ai le ventre mou, j’ai mis du sel sur l’escalier glissant, car auparavant, le sol a été lustré.

J’entre dans cette pièce sombre, où je trouve cette femme que j’ai croisée auparavant dans ma rue ….. Elle est si belle, ses yeux pétillent …. C’est une joie de  la retrouver .

Je me suis cassé une dente dans l’escalier. Je suis nioyé dans la mer à Pau .

Hamid, Maryline, Jérôme et Fabienne

Une journée d’été

La mer est si calme et paisible, qu’elle me fait penser à un lac ; la couleur de l’eau se confond avec l’horizon .

Sur la mer, un magnifique coucher de soleil, de couleur feu et rouge laissant les touristes songeurs.

Un feu d’artifice sur un bateau sur la mer nous indique que nous sommes bien le 14 Juillet. Ce soir, ce sera la fête dans les rues, sur le port. Les gens vont chanter et danser.

La joie va les animer, ils seront détendus avant de reprendre la route pour rentrer chez eux.

Diana, Corinne, Madjid, Isabelle

Un repos inespéré

Il se peut que son âme se perde si elle doit choisir entre l’eau et le vin.

Face à ce dilemme, sa réaction est de mettre de l’eau dans son vin, ainsi elle se sent apaisée, tranquille et elle se sent zen pour passer une bonne nuit de sommeil.

Ses rêves seront doux, enfin elle pourra apprécier ce repos tant attendu.

Diana, Corinne, Madjid, Isabelle

La plage et la mer

Le pont du port de la mer qui bouge à cause du vent est mouillé car les grosses vagues passent par dessus.

Il risque de se décrocher à tout moment, car les vagues le heurtent avec violence.

Un homme à la mer ! Allons chercher les secours avant qu’il ne se noie.

S’il n’y a pas de secours, on peut le chercher et le sauver.

Diana, Corinne, Madjid, Isabelle

Un été au bord de la mer

Les vacances d’été approchent, la joie d’arriver au bord de la mer pour se détendre et regarder les mecs faire du surf sans les mater.

La plage est belle, les vagues sont agitées.

Il faudra, avant de pouvoir apprécier les avantages de la plage, que nous allions défaire nos valises.

Les valises défaites, nous avons mis notre maillot de bain, et avons couru afin de nous jeter dans l’eau à 27°c.

Après être sortis de l’eau et nous faire sécher, nous sommes allés nous promener au bord de la berge, avant de rentrer à la villa de la plage.

Diana, Corinne, Madjid, Isabelle

L’arc-en-ciel

Un arc-en-ciel sur la mer, c’est de l’art véritable.

Bleu, jaune, rouge, orange …… les couleurs défilent et se mêlent à la lumière. Je reste muet, secoué par ce spectacle silencieux qui trace au ciel de longs sillons majestueux.

Je pourrai traduire encore tous mots, je ne pourrai traduire ce merveilleux arc qui est si bien dessiné dans l’espace et qui m’invite au rêve en songeant à la pluie bienfaitrice qui a inondé nos pelouses, nos jardins et dont le gargouillis se fait entendre.

Que l’arc-en-ciel se renouvelle aussi souvent que possible, afin que nos yeux s’en émerveillent et nous incitent à la paix.

Marie-Pierre, Noëlle, Patrick et Jean-Claude

Création

Il n’est pas donné à tout le monde d’inventer un son dont la sonorité peut être simple et nue car la création est un don du ciel.

Donc tout le monde en possède une clé si minime soit-elle !

Je me souviens de ce silence qui m’a si séduit …. Silence du son, son du silence : l’espace de création est si étroit, si grand à la fois !

Je m’y infiltre, m’y faufile. Je m’arrête, regarde.

Je repars très attentif à l’écoute, je capte tous les détails qui me permettent d’atteindre le fond de la pensée qui sera à la fois musicale et sonore pour exhorter la gamme complète des sentiments que la vie m’inspire bien au-delà de la réalité journalière et coutumière. Vive l’inspiration !

Marie-Pierre, Noëlle, Patrick et Jean-Claude

Posté par fabienneLEPC à 19:46 - - Permalien [#]